Free Essay

Evzrerv

In: Computers and Technology

Submitted By Roman69
Words 699
Pages 3
V- Les groupes concurrentiels du marché de la FNAC
I- Les facteurs clés différenciant les acteurs sur le marché
Le marché des biens culturels est un marché très vaste. Par conséquent, c’est un marché où l’on retrouve de nombreux acteurs qui adoptent des stratégies très diverses. Derrière cette diversité, on peut identifier un certain nombre de facteurs clés de différenciation sur ce marché autour desquels s’articulent l’ensemble des groupes concurrentiels.
Le premier de ses facteurs de différenciation est l’approche du marché. Certains des acteurs du marché choisissent une approche globale en ne centrant pas sur un seul type de produit culturel mais en visant l’ensemble du marché des produits culturels. D’autres préfèrent concentrer leur stratégie sur un type de produit culturel particulier.
Un autre facteur de différenciation important est le réseau de distribution choisis. Certains choisissent d’avoir un réseau de distribution réel avec leurs propres magasins. D’autres profitent de l’essor d’internet pour ne fonctionner qu’avec un magasin en ligne, sans boutique physique. Enfin, de plus en plus d’enseignes essayent de mêler les deux stratégies.
Enfin, certaines enseignes qui se veulent des enseignes « généralistes », vendent aussi des produits culturels sans que cela soit le cœur de l’activité.
Ainsi, en partant de ces caractéristiques principales, nous pouvons identifier 4 groupes concurrentiels sur le marché des produits culturels.

II- Les différents groupes sur le marché des produits culturels
A- Les grands groupes culturels diversifiés
Dans cette catégorie, on retrouve la FNAC et ses deux concurrents principaux sur ce segment, Virgin et Cultura. Ces trois grands groupes ont pour stratégies de se poser en leader sur le marché des biens culturelles. Cela passe par de gros efforts faits au niveau de la communication avec de nombreuses publicités. Ces trois enseignes basent leur stratégie sur un réseau de distribution étendu sur tout le territoire français. De plus, ces 3 groupes attaquent le marché des biens culturels de manière globale. Ils essaient ainsi de proposer une diversité de produits culturels maximale. Enfin, aujourd’hui, face à la concurrence des vendeurs en ligne, ces entreprises ont aussi développés leur site internet pour assurer une diversification de leur source de vente. Cette dernière stratégie a tendance à prendre de plus en plus de place dans le fonctionnement de ces grands groupes.
B- Les enseignes spécialisées
Les enseignes spécialisées ont choisi comme stratégie de se spécialiser sur un type de bien culturel précis. On peut ici citer Decitre , Gilbert et Joseph, France loisir pour les grands enseignes. On peut aussi citer l’ensemble des disquaires, librairies de quartiers, vendeurs de DVD… L’ensemble de ses vendeurs ont choisi un produit bien particulier pour se démarquer sur le marché des biens culturels et essaient ainsi de proposer une offre très large et spécifique pour ces produits. La distribution est avant tout fait au niveau de magasins même si les grandes enseignes spécialisés dans la librairie commence à développer elle aussi de plus en plus la vente en ligne. Ainsi, ces enseignes visent une clientèle précise et un marché plutôt restreint. Elles ne font concurrence à la FNAC que sur certains produits.
C- Les grandes surfaces
Les grandes surfaces telles que Auchan ou Carrefour proposent aussi une large gamme de produits culturels. Cela fait partie de leur stratégie globale qui est de proposer toute sorte de produit. Il n’y a pas de stratégie de communication spécifique fait pour ces produits. Le client les achète les plus souvent car il passe devant le rayon. Cependant, avec l’essor de la vente en ligne, ils sont un peu plus mise en avant sur les sites internet avec comme idée qu’ils sont plus vendables en ligne que les produits de grande distribution.
D- les enseignes « internet »
Le dernier groupe sur le marché des biens culturels est le groupe « des vendeurs en lignes ». C’est le groupe qui a choisi de dématérialiser totalement sa chaîne de distribution. On retrouve dans ce groupe des sites comme Amazone, priceminister, rueducommerce… Ces sites proposent une large gamme de produits culturels et connaissent un succès croissant. Par cette stratégie, ils économisent les coups de gestions d’une chaîne de magasins ce qui les rend très compétitif. Cela pousse les autres groupes de concurrents à essayer de se rapprocher de ce modèle totalement dématérialisé.…...

Similar Documents